Cela fait des années que les gouvernements successifs veulent "rentabiliser " la santé en supprimant des postes, en fermant des lits et des hôpitaux.  Cette logique comptable aboutit à l'épuisement du personnel hospitalier par manque d'effectif, instabilité des plannings, harcèlement moral, pressions hiérarchiques, dépression, burn-out, suicides.

 

Et pourtant, l'hôpital c'est travailler auprès des personnes fragilisées confrontées à la maladie, accompagnées  d’angoisses, de craintes, de solitude et de douleur.  

 

Notre travail est de soigner et de prendre en charge le patient dans sa globalité, en ayant le temps d'échanger, de rassurer et de prendre un instant pour accompagner humainement les patients et leur famille.

 

Suite à la détérioration de nos conditions de travail, la mobilisation du printemps 2015 en lien avec la réorganisation du temps de travail proposé par M. HIRSCH, a permis aux personnels hospitaliers de se rencontrer et s'organiser en collectif. L'idée d'un collectif est née d'une volonté commune de dénoncer nos conditions de travail et s'entraider pour organiser une réponse adaptée à nos luttes et éviter la casse de l'hôpital public.

 

Après la mise en application de l’arrêté du 1 avril 2016 voulu par le directeur général de l'AP-HP, Martin HIRSCH, nous, le personnel hospitalier avons assigné notre institution devant le tribunal administratif de Paris (Voir documents dans action en cours / Référé sur l'OTT)

 

Cette collecte participative servira à financer une partie de la procédure juridique faite devant le tribunal administratif de Paris contre l'AP-HP à la demande des requérants (personnels hospitaliers de différents hôpitaux).

 

C’est une étape indispensable à la réussite de notre combat, votre combat !

 

LA SANTÉ NOUS APPARTIENT ET C’EST NOTRE PLUS GRAND BIEN.

 

Agissez, participez et partagez, ensemble nous sommes bien plus fort.

 

Merci de votre soutien

Les requérants.

 

Paris le 02 novembre 2017